Menu

Screens

15 mai 2011 - iPad, iPhone

Des logiciels de prise de contrôle à distance, il y en a un nombre incalculable sur l’App Store. J’ai eu l’occasion d’utiliser iTeleport, qui est plutôt bon, mais l’expérience avec la souris pas toujours très facile. En effet, dans la plupart des logiciels, il faut « pousser » la souris au doigt et non simplement cliquer là où l’on veut. Cela peut devenir fastidieux à terme. Ayant entendu parler de Screens, d’Edovia qui publie également Touchpad, j’ai souhaité l’essayer. Merci à eux pour la licence.

Screens VNC sur l’App Store (iPad & iPhone – lien sponsorisé) : Appstore : 17,99 €

Screens 0

Screens est une application universelle, mais forcément moins agréable sur iPhone que sur iPad.

 

L’interface est particulièrement soignée, avec une étagère en bois où vont s’accumuler les écrans des ordinateurs configurés. Il suffit alors de cliquer sur le bouton d’ajout « new screen » (Image 1 – 1). La présentation se fait en grand ou bien en miniatures (Image 1 – 2).


Image 1

Image 1: accueil

 

S’ouvre directement un écran noir, et une tape dessus permet de faire les réglages ou alors on utilise le bouton (Image 1 – 3).


Screens 2

Image 2: les réglages

 

 

Screens utilise VNC pour fonctionner, de la même manière que les autres. Il faut donc configurer le partage via VNC dans les préférences système. Dès lors, Screens découvrira automatiquement les ordinateurs disponibles sur le réseau (Image 2 – 1). Si l’ordinateur voulu est là, le sélectionner remplira une partie des informations (Image 2 – 2). Les réglages sont assez rapides. On pourra ou non mémoriser le mot de passe (Image 2 – 3) (si non il sera demandé à chaque connexion). On peut également préciser le système d’exploitation (Image 2 – 4).

 

« Grab screenshot » (Image 2 – 5) permet d’avoir une capture à la place de l’écran noir, capture effectuée au moment de la déconnexion.

 

Screens 3

image 3: MultiTouch

 

La rubrique « Screens connect »(Image 2 – 6) ne sera à remplir qu’en cas de l’utilisation en dehors du réseau local. Le tunnel SSH (Image 3 – 1) permet d’utiliser cette option supplémentaire de sécurisation.

 

La rubrique Settings (Image 3 – 2) permet de régler le comportement multitouch. En effet, Screens propose d’utiliser l’écran comme un écran virtuel, pas comme un écran d’ordinateur via la souris. On se déplace et on pose le doigt ou l’on veut, sans se soucier de savoir si la souris suit ou pas. Il sera donc possible d’inverser le sens du scroll (Image 3 – 3), d’augmenter sa vitesse (Image 3 – 4), et d’utiliser des gestures à 3 ou 4 doigts (Image 3 – 5). Les réglages par défaut proposent ainsi l’activation de Spotlight grâce à un swipe de 3 doigts vers la droite, alors qu’Exposé sera lui disponible avec 4 doigts (Image 3 – 6). Les 4 doigts peuvent se voir attribuer des touches de fonctions. Par contre, il est impossible de configurer un raccourci propre (par exemple, chez moi, le raccourci par défaut de Spotlight lance Launchbar).

 

Screens 4

 

 

Il est même possible de masquer le curseur de la souris (Image 4 – 3). Dans les options, on pourra choisir d’envoyer le contenu du presse papier, changer la résolution (Image 4 – 2) ou d’utiliser directement le mode « plein écran » (Image 4 – 1).


Screens 7

Connexion et mode miniatures

 

 

Une fois que tout est prêt, une tape sur l’écran et vous y voici. Ici, l’interface se compose de 2 claviers (texte (Image 5 – 1) et raccourcis (Image 5 – 2)), le bouton de déconnexion (Image 5 – 3) et les touches rapides en bas, avec des flèches de direction fort pratiques, car toujours accessibles (Image 5 – 4). Elles permettent ainsi de descendre et monter sur une sélection.

Screens 5

Image 5: les barres d'outils

 

 

On se déplace sur l’écran, et on tapote à l’endroit souhaité. Le curseur apparaît sous le doigt. Un clic droit ? Une tape à deux doigts. Un glisser-déposer ou un déplacement de fenêtre ? Maintenez la tape, jusqu’à ce qu’un halo bleu apparaisse. La sélection suivra alors votre doigt.

 

 

Screens 8

Le mode déplacement par verrouillage

 

Exposé, activation du clavier, spotlight, et même le défilement des fenêtres avec le scroll à deux doigts ; tous ces gestes améliorent grandement l’expérience.

 

Une autre astuce : une tape à trois doigts permet de passer en plein écran ou en mode partiel, ce qui a pour action de masquer totalement ou partiellement l’interface de Screens. Bien sûr, il est possible de zoomer à 2 doigts en pinçant.

 

Les touches de raccourcis sont vraiment pratiques, avec le masquage, le copier-coller et ainsi de suite. À la limite, un bouton d’extinction m’aurait bien plu (Image 5 – 5). L’impression est fluide et l’expérience gestuelle vraiment plaisante. Les écrans multiples sont bien gérés.

 

On se déconnecte grâce au bouton en haut à droite (Image 5 – 3). L’animation fige alors l’écran et affiche la dernière capture d’image sur votre bureau.

 

 

L’utilisation via internet, donc à distance, nécessite un utilitaire à télécharger chez l’éditeur : Screens connect. Ceci va permettre de pouvoir connecter facilement le Mac via internet. Ici, la seule action est de donner un nom (unique) au Mac à contrôler (Image 6 – 1). Ce nom est à renseigner dans les réglages du Mac sur l’application iPad (Image 2 – 6). Cela permet de faire un lien unique entre les 2 machines.

Screens 6

Image 6: Panneau de configuration de Screens Connect

 

Screens 9

Image 9: Indiquer l'alias sur l'iPhone/iPad

 

J’ai eu l’occasion de tester l’application entre 2 lieux, le tout via ADSL, mais avec une connexion de faible débit (1Go) d’un côté et je n’ai pas été très satisfaite. Le rafraichissement est très lent, et non réglable. Même en baissant les couleurs, impossible de visualiser le résultat d’une action rendant alors le contrôle parfaitement aléatoire. J’ignore si cela venait du réseau ou non, mais l’expérience n’est pas très concluante.

 

 

Screens 6

 

 

En conclusion, Screens est un logiciel fluide et agréable de contrôle sur un même réseau. Via internet, cela l’est moins. En revanche, l’intégration poussée des gestuelles et du multitouch le rend réellement supérieur aux autres.

Screens VNC sur l’App Store (iPad & iPhone – lien sponsorisé) : Appstore : 17,99 €

Be Sociable, Share!
    Étiquettes : ,