Menu

1Password 3

A. Présentation rapide

Son icône :
1password
Qu’es-aco : permet de remplir formulaires et mots de passe d’un clic
Site de l’éditeur : Agile Web Solutions
Traduction : oui
payant : oui
App Store (lien sponsorisé) : Appstore 21,99 €
version démo : oui, téléchargeable sur le site de l’éditeur
interface :

interface

B. Plus en détail :

1. introduction

1Password a reçu une grosse mise à jour il y a plusieurs semaines, mise à jour qui s’impose notamment si l’on utilise SnowLeopard dans la mesure où la version 2 du logiciel n’est pas compatible avec le nouveau félin. Outre des modifications d’ordre esthétiques, il existe pléthore de nouveautés et je vous propose de faire un petit récapitulatif de ces nouveautés. À noter que le logiciel n’est toujours pas francisé. Je ne vais pas revenir sur les fonctions globales du logiciel et vous renvoie, pour cela, au tutoriel précédent.

écran de démarrage

Ecran de démarrage

2. Modification de la base de données.

1Password 3 impose désormais un nouveau format de base de données qui le rend incompatible avec le format utilisé par Keychain, et par là même avec la synchronisation MobileMe. Le nouveau format est Agilekeychain, format propriétaire. Néanmoins, pas de panique, la synchronisation va pouvoir être faite

préférences

La localisation et le déplacement peut être fait depuis les préférences et les catégories à afficher sont modifiables.

Si l’on utilise 1Password pour la première fois, un panneau propose de créer une base avec un mot de passe et de choisir la destination.

création d'une base

Création d’une base

Au démarrage de l’application, c’est bien évidement le look qui saute aux yeux. Exit la liste, bienvenue aux étagères en bois à la mode Delicious Library. Cette vue n’est pas la seule disponible, on peut également choisir la vue standard ou la vue en liste.
La barre en haut des items permet de modifier l’ordre d’affichage (tags/nom/date, etc.) et dans le mode liste, on peut masquer ou trier les colonnes voulues.

un look différent

Le look est totalement différent

3. Les logins internet

Les informations sont désormais plus faciles d’accès et le logiciel va se charger de créer des miniatures (à partir du visuel des pages) afin de rendre le tout plus attrayant.

les miniatures

Les miniatures sont générées par le logiciel

Le fonctionnement reste le même, de même que l’enregistrement lors du remplissage dans un navigateur.
Par contre, il sera possible, toujours au sein du navigateur lui même d’éditer à la volée un item qui aurait des modifications à faire. Pour cela, maintenez la touche SHIFT (majuscule) et l’item « Edit » apparait.
Dans le même ordre d’idée, l’appui des touches ALT et SHIFT va permettre de supprimer en un clic un login devenu obsolète.

shift ou shift+alt

Appui de SHIFT (à gauche) ou de SHIFT+ ALT (à droite)

La fenêtre alors ouverte vous permet, sans quitter le navigateur de poser les modifications, puis d’enregistrer. Notons qu’il est possible de supprimer (« move to trash ») et d’ajouter des tags.

modifications sauvegardées

Les modifications seront bien sûr sauvegardées dans le logiciel

On pourra aussi afficher l’icône et son menu dans la barre de menu, à la place ou non de l’icône dans la barre d’icônes du navigateur.

barre de menu

icône dans la barre de menu

dans les préférences

ce réglage se fait dans les préférences

Le menu sera accessible dans la barre de menu, ce qui se règle dans les préférences

4. Identitées (Identities)

Les fiches d’identités permettent l’ajout d’image, de notes, de tags comme les autres rubriques. Un double clic sur l’image ouvre la sélection de clichés ou l’iSight.

identitées

identitées

5. Nouvelles rubriques :

À coté des logins, on retrouve désormais une zone spécifique pour les comptes tels que les données réseau, compte iTunes, données mobile me, rendant le tout bien plus facile à s’y retrouver. ( « Accounts »)
L’application conserve sa propre corbeille permettant de récupérer un élément supprimé.
Enfin, la zone des mots de passe générés par 1Password est directement accessible.
L’iPhone et sa synchronisation apparaissent désormais dans la barre latérale.
Les notes sécurisées sont un stockage de texte, mais également de pièces jointes qui ne rentreraientt dans aucune autre rubrique. Par exemple, un glisser déposer dans cette zone d’un fichier TextEdit le transforme automatiquement en note sécurisée. Cette zone accepte les .TXT, .RTF, et .RTFD. Très utile pour migrer des données d’un autre logiciel. (Seul le texte est conservé).

créer une note grâce au glisser-déposer

Le glisser déposer d’un fichier de texte crée une note

6. Tags/Notes/Pièces attachées :

Le logiciel introduit les tags à tous les niveaux, afin de permettre une recherche plus efficace.
Dans le même ordre d’idées, on peut mettre des anotations aux fiches.
Il est possible d’attacher des fichiers liés dans la zone adéquate, et cela quelque soit la rubrique (licences/account/web). Les pièces ainsi attachées sont stockées à l’intérieur de la base de 1Password, et non pas juste liées.
C’est très utile pour y mettre par exemple email de reçu ou fichier de licence lorsque les applications ont ce mode d’enregistrement. Les tags permettent un affichage filtré.

7. Les applications

La rubrique qui a finalement le plus évolué reste la zone Software. Outre le fait qu’elle supporte les fichiers attachés, le remplissage va se faire de façon automatisée. En effet, il vous suffit de remplir le nom de l’application et de cliquer sur entrée, 1Password va alors aller chercher l’application dans le dossier et remplira l’icône (qu’il est possible de modifier en glissant une illustration) et le numéro de version. Très pratique!

l'icône est le numéro de version sont générés par 1Password

L’icône et le numéro de version sont générés par 1Password

8. La recherche :

La recherche s’est vue embellie et permet désormais le multi critère, d’où l’intérêt des tags.
Toute recherche peut-être enregistrée en dossier intelligent, dossiers qui seront utilisables comme filtre à la synchronisation avec l’iPhone.

La recherche

La recherche

9. Synchro iPhone

La synchronisation iPhone paramétrée, il suffira que les 2 appareils soient sur le même réseau et que l’application soit ouverte sur les 2 pour que la synchro se fasse de façon automatique. Ce comportement se règle directement, et l’on peut tout reporter ou simplement certains dossiers (noter que les dossiers intelligents sont disponibles ici aussi.)
Il est possible d’écraser les données de l’iPhone en cas de dysfonctionnement.
Chaque item stocké dans l’application peut être l’objet d’une sécurisation supplémentaire dans l’iPhone : le mot de passe principal permet de déverrouiller l’application, mais il existe un deuxième mot de passe dit « master » qui sert à protéger les données vraiment sensibles. Dès lors, pour tout affichage des données ainsi protégées, le mot de passe « master » sera demandé.

synchronisation

La synchronisation se gère dans le logiciel lui-même.

1Passwordanywhere :

Une nouveauté qui n’est pas la moindre, le trousseau 1Password peut désormais être accessible directement sur un PC !
Vu depuis un PC, le trousseau est représenté comme un dossier et un fichier HTML. Ouvrez ce fichier avec un navigateur web (attention Internet Explorer n’est pas supporté, mais Firefox ou Safari PC, oui), et vous voilà capable d’accéder au trousseau.

un dossier

Le résultat est une interface très proche de l’application Mac, mais sans possibilité de copier directement un item. Il faut déjà « révéler » le mot de passe (Reveal) puis le copier. Pas d’édition possible, ni de recherche.

accéder au trousseau via un navigateur

L’interface est plutôt réussie

les fonctions se limitent à la consultation

Mais les fonctions se limitent à la consultation

Pas d’inquiétude, le tout reste sécuritaire, le fichier est crypté à la volée. Mais il faut penser à refuser la mémorisation du mot de passe principal dans le navigateur (ici Firefox)

sur Dropbox

Ceci marche si le trousseau est sur Dropbox, mais pas sur l’iDisk.

Mise à jour

1Password vient de faire une mise à jour notable (3.3.0), avec apparition du Français, attendu depuis fort longtemps.
Il apporte en même temps le support total de la synchronisation avec les applications mobiles, « over the air », en utilisant Dropbox.

Pour la partie Mac, il suffit bien sûr de mettre à jour l’application. Ensuite, se rendre dans les préférences, et si besoin, déplacer le trousseau 1Password dans la Dropbox. Attention, à l’heure actuelle, le trousseau nécessite d’être à la racine de la Dropbox, c’est-à-dire qu’il faut éviter d’être dans un sous dossier. On peut utiliser le bouton « move » pour déplacer son trousseau, ou bien simplement le déplacer puis rouvrir 1Password, qui demandera où il est désormais.

préférences

Les préférences

Le plus simple est de créer un dossier nommé « 1Password Sync » à la racine de la Dropbox, et de déplacer le trousseau.

1Password Sync

Un dossier 1Password Sync

Ensuite, que ce soit sur iPhone ou iPad, il faut récupérer la dernière version de l’app, et aller dans les préférences et réglages. À la rubrique Sync, on désactive le WiFi, et on active Dropbox.

Activer Dropbox sur iOS

Activer Dropbox sur iOS

1Password va chercher dans sa base le compte (ou les comptes si vous en avez plusieurs) et il suffit de valider celui à utiliser.

validation du compte

Validation du compte

Dernière étape, après validation, il demande le mot de passe du trousseau 1Password DU MAC. Comme on peut avoir un mot de passe différent sur le Mac et les périphériques, il demandera celui du Mac pour pouvoir l’ouvrir.

Validation du mot de passe du trousseau du Mac

Validation du mot de passe du trousseau du Mac

S’en suit une longue synchronisation. Désormais, à chaque ouverture de 1Password sur iPhone/iPad, les infos seront synchronisées.

Parmi les améliorations, on trouve celle de 1Password anywhere, permettant enfin de copier les mots de passe dans le presse papier, entre autres.

1PassWord pour Windows

Éditeur : agilewebsolutions
traduction : non
Démo : 30 jours
Payant : oui – 39,95$ (divers tarifs possibles dont un bundle)

AgileWeb Solutions a désormais bouclé la boucle en proposant également son logiciel 1Password sur Windows. Depusi quelques mois en version bêta, il est désormais totalement opérationnel et je vous propose de le découvrir. A noter que le logiciel est compatible avec Windows XP, Vista et Seven.

Au démarrage, on a le choix comme toujours de lui faire ouvrir un trousseau, et il suffit alors de lui indiquer le chemin vers la Dropbox pour être rapidement comme à la maison.

indiquez le dossier

Indiquez-lui le dossier dans la Dropbox ou recommencez à zéro.

L’interface est globalement identique aux versions précédentes sur Mac, mais on déplore pour l’instant l’absence de traduction française, qui devrait venir selon l’éditeur.

en anglais

Do you speak english?

Les préférences ne présentent pas de différences avec celles de l’application Mac. Tout au plus ne bénéficie-t-on pas les belles étagères, mais le tout reste parfaitement fonctionnel. La recherche (1) permet de filtrer rapidement les résultats. L’indicateur coloré, lui, indique la force du mot de passe.
La première colonne (2) reprend les catégories, la deuxième les dossiers (3) (que l’on peut gérer sur le PC). Enfin, la partie « mot de passe » elle-même dispose désormais du copier (4). Les miniatures des sites ne seront pas affichées, même si elles existent par ailleurs.

interface familière

L’interface est familière.

La partie « logiciels » est capable d’afficher certaines icônes, si elles étaient en format image (1), ainsi que les pièces jointes (2), mais on peut déplorer l’absence de bouton de copie rapide des licences, qu’il faut sélectionner manuellement puis copier. Pour la partie « portefeuille », on a le bouton sur les mots de passe, mais pas les noms d’utilisateurs. Dans tous les cas, les URL sont cliquables.

affichage de certaines icônes

Seules certaines icônes arrivent à s’afficher.

Les fiches à remplir sont complètes, mais on peut regretter l’absence de glisser-déposer des images, et le fait de devoir passer par le menu Fichier pour supprimer une Pièce jointe.

pièces jointes

On ne pourra pas afficher rapidement une pièce-jointe, il faut impérativement l’enregistrer sur le disque avant de l’ouvrir.

L’intégration avec les navigateurs est bonne, testée avec Firefox et Internet Explorer, je n’ai pas rencontré de difficultés. L’icône s’ajoute dans le menu (5), et un clic fait apparaître la fenêtre 1Password. Si le login existe, il est proposé (1), et bien sûr, on peut créer de nouveaux mots de passe (4).

intégration dans les navigateurs

Il sera également possible de naviguer dans la liste afin de se rendre directement sur un site enregistré (2), la recherche est effective afin de retrouver une adresse stockée dans 1Password.

recherche

Au rayon des regrets, l’export ne fonctionne pas en format 1Password partagé, comme sur Mac, mais uniquement en format texte décrypté, ce qui est un peu dommage. L’absence de boutons cliquables pour copier les logins est également un manque, quand on a l’habitude de cette facilité sur Mac. J’ai rencontré également quelques épisodes de freeze, mais globalement, l’application reste stable.

Be Sociable, Share!

    7 réflexions sur “ 1Password 3 ”

    Dubost

    Pseudo = morfar69
    Bonjour,
    Votre tuto 1password énonce dès le début « Je ne vais pas revenir sur les fonctions globales du logiciel et vous renvoie, pour cela, au tutoriel précédent ».
    Je souhaite consulter le tutoriel précédent;
    Ou puis-je le trouver ?
    J’ai en effet des difficultés de DÉMARRAGE de 1password et souhaiterais pouvoir me servir de cet outil dont la documentation est pour le moins obscure.

    Répondre
    jenm4e

    Il s’agit du tutoriel de la version précédente http://news.debutersurmac.com/didacticiels/tiers/1password-2/

    Répondre
    Dubost

    Bien dommage que vous ne preniez en compte que les modifications apportées par la nouvelle version et non le démarrage de base.
    Je vais donc chercher ailleurs.

    Répondre
    jean pierre

    J’ai un problème impossible d’ouvrir l’extension pour Safari.
    Mon Mac indique (Safari ne peut pas installer cette extension une erreur est survenue lors de l’installation et de l’exécution)1password en vous remerciant par avance

    Répondre
    jenm4e

    Bonjour,

    Il vous faut contacté le support de 1password, je présente les logiciels, je n’assure pas leur sav 😉

    Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *