Menu

Airfoil

A. Présentation rapide :

Son icône :

Airfoil

Qu’es-aco : Logiciel permettant de transmettre le son de n’importe quel programme vers des enceintes distantes qu’elles soient Air Play, Airport, mais aussi toutes enceintes connectées à des ordinateurs Windows, Mac et même Linux

Site de l’éditeur : Rogue Amoeba
Traduction : non
Payant : oui – $25
Version démo : oui

Interface :

interface

C. Plus en détails

1. Mise en place du système de partage

A. Sur l’émetteur

Airfoil© permet de capturer la sortie du son et de la dévier vers d’autres sorties de son que celle du Mac lui-même. Pour ce faire, il faut lui permettre d’intercepter l’application elle-même. Ceci nécessite donc de déterminer la source, puis Airfoil devra la relancer avant de pouvoir effectuer le transfert. Il est possible de faire la capture à chaque fois, ou bien d’installer un module supplémentaire qui va se charger à la racine des gestionnaires de sons. Dès lors, une fois une capture de source effectuée, elle sera mémorisée et il n’y aura plus besoin de le faire secondairement.

Ce module s’installe grâce au menu AirfoilInstall Extras

1. Installer le module (optionnel) via le menu Airfoil

2. installation du module

Il faudra s’authentifier, puis redémarrer la machine. Par la suite, chaque nouvelle application devra être capturée une seule fois.

3. quitter et relancer

B. Sur les ordinateurs distants :

4. Les « speakers »

Pour pouvoir les utiliser comme destination, chaque ordinateur doit être équipé d’un petit logiciel (gratuit) disponible sur le site de l’éditeur . Ce petit bout de code, une fois lancé va être raccordé au logiciel Airfoil émetteur. Ainsi, non seulement il sera possible d’envoyer la musique vers l’ordinateur, mais l’ordinateur distant est également capable de lancer ou suspendre le flux. Il existe de la même manière une application IPhone/iPad (elle n’est pas universelle mais peu importe, puisqu’elle ne fait qu’afficher la lecture en cours).
L’application se met dans la barre de menu et dispose de préférences : démarrage automatique (Image 4 – 1), donner un nom et/ou un mot de passe à la connexion (Image 4 – 2) et surtout déterminer les sources à utiliser par exemple les enceintes (Image 4 – 3).

2. Utilisation

La première chose à faire est de déterminer l’application à capturer : pour cela on utilise le menu (Image 5 – 1). Ici, on peut naviguer pour trouver son application (Image 1 – 2), ou le player fourni avec l’application (Image 1 – 3), et même, les sons systèmes et enfin, les entrées audio (par exemple un micro).

Choix des sources

5. Choix des sources

Après le redémarrage de l’application, Il suffit de choisir la ou les sources distantes. Rien n’empêche de diffuser la même source sur plein d’enceintes différentes, par exemple, dans différentes pièces de la maison. Les bornes Airport Express qui permettent de raccorder des enceintes (normalement, uniquement actives via iTunes) sont ici effectives tous comme les AppleTV.

On active ou désactive une source en appuyant sur le bouton en regard (Image 6 – 2), dont on peut directement gérer le volume (Image 6 – 3). L’indicateur de flux permet de vérifier le bon transfert (Image 6 – 4). L’application dispose également d’un Equalizer (Image 6 – 5).

mise en place

6. mise en place

Sur les ordinateurs distants, on visualise la source (Image 7 – 1) et l’on peut lancer la lecture (mais pas interférer sur le morceau), suspendre le partage (Image 7 – 3), et modifier le son (Image 7 – 2). Ainsi, si l’on se déplace d’une pièce à l’autre, par exemple, il est toujours possible de stopper ou initier le partage à partir d’une destination.

Sur le receveur

7. sur le receveur

Sur l’iPhone, on visualise même la pochette d’album lorsque c’est iTunes qui joue. Les préférences sont assez restreintes : mot de passe (Image 8 – 1), et niveau de son (Image 8 – 2)

sur iPhone

8. et sur IPhone.

3. Les résultats

Ils sont fortement dépendants de la qualité du réseau (par exemple si Time Machine se lance via WiFi, c’est la galère et ça mouline), de la distance entre source et destination (épaisseur des murs) et surtout de l’application. En mode audio seul, nous avons pu tester avec Spotify, Deezer, iTunes et le résultat est parfait. Il faut juste une petite latence pour stopper ou avancer dans le morceau.

Safari

9. Avec Safari (Deezer)

Spotify

10. Avec Spotify

Là où les choses se corsent, c’est pour la vidéo. Les personnes qui souhaiteraient regarder une vidéo sur leur mac pendant que le son de celle-ci soit diffusé sur une autre source via Airfoil souffriront d’un certain décalage entre le son et l’image (à l’exception des vidéos locales ou DVD lues dans l’Airfoil Video Player).

Une vidéo lue dans iTunes par exemple, souffre d’un décalage prohibitif. Faire sortir le son de iMovie pour faire du montage, pas la peine non plus. En utilisant le lecteur d’Airfoil©, c’est déjà meilleur, mais il existe une latence qui sera plus ou moins grande suivant le type de source (exemple : You Tube).

Youtube

11. Un temps de latence entre le son et l’image pour les vidéos Youtube même sur Airfoil Video Player
(Clip-vidéo de "Disarm" des Smashing Pumpkins sur Youtube)

De petits clips vidéos telle qu’une bande-annonce en QuickTime est raisonnablement synchronisée.

Youtube

12. Bonne synchro pour des vidéos locales avec Airfoil Video Player
(bande annonce du jeu de Rockstar "Episodes from Liberty City" © sur Xbox 360, PS3 et PC)

Bonne synchro lors de la lecture des DVD, même si Airfoil Video Player n’est pas le plus pratique des lecteurs de DVD sur Mac

DVD

13. ça chauffe pour les oreilles de Bazil (Dany Boon) dans "Micmacs à tire-larigot"© de Jean-Pierre Jeunet
(et en synchro sur l’Audio Video Player)

Bref, excellent pour le son seul, moyen pour la vidéo.

Conclusion :

Si vous adorez écouter de la musique dans toute la maison lorsque vous faites les tâches ménagères ou du sport et que vous n’avez pas envie d’avoir des écouteurs sur la tête, c’est vraiment un excellent investissement.

Be Sociable, Share!

    6 réflexions sur “ Airfoil ”

    eljari

    Bonjour,
    Mon problème c’est qu’en écoutant de la musique via airport sur ma chaine, je ne peux pas surfer sur internet et pourtant j’ai à côté du wifi Ethernet.Comment faire?

    Répondre
    jenm4e

    Posez la question aux développeurs, peut être auront ils la réponse

    Répondre
    Arnaud

    Bonjour,
    J’ai effectivement constaté le décalage important (± 1 seconde) entre la source (ordi) et la sortie (chaîne via Denon DNP-730AE). Existe-t-il un logiciel qui offre un débit immédiat ?
    D’avance merci.

    Répondre
    jenm4e

    Pas à ma connaissance

    Répondre
    KT

    Bonjour,

    est ce qu’il est possible d’utiliser airfoil avec dex enceintes de différents constrcuteurs (je l’utilise actuellement avec deux enceintes Bowers and Wilkins et souhaite ajouter une enceinte d’un autre fabricant).
    Merci d’avance pour votre retour

    Répondre
    jenm4e

    À priori, je ne vois pas pourquoi ça ne marcherait pas.

    Répondre

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *