Menu

Test iPhone : NoteBooks 3.1.3

27 mars 2010 - iPhone

À la recherche d’une application de notes qui se synchronise avec le mac, je suis tombée sur des articles parlant de Notebooks. Ce logiciel a comme particularité de se synchroniser soit via le réseau, soit via MobileMe, et de permettre la création de fichier texte.

Il est par ailleurs également capable de lire et synchroniser d’autres types de fichiers.

Grâce à l’auteur, j’ai pu le tester. Il s’agit actuellement de la version 3.1.3.

notebooks_001

Notebooks est avant tout un gestionnaire de notes, mais il se veut également capable de gérer des tâches, ce qui est assez original. Elle est en français, bien que certaines traductions soient encore approximatives.

Au démarrage, on a un écran regroupant les différents livres, puisque Notebooks permet ainsi de regrouper des notes.

notebooks_002

Les Préférences:

La première chose à faire est de régler les préférences :

notebooks_003

Format d'horodateurs

Format d'horodateurs

Quelques polices

Quelques polices

Il est possible de choisir une image comme fond

Il est possible de choisir une image comme fond

Notebooks sait communiquer avec d'autres applications

Notebooks sait communiquer avec d'autres applications

Pour créer une nouvelle note ou un dossier, il faut tapoter le menu « plus ». Dès lors il sera possible également de prendre un cliché, d’importer une photo, voire d’utiliser la synchronisation avec le Mac pour récupérer des éléments (voir synchronisation).

Accès aux images

Accès aux images

La suppression d’un élément se fait avec un Swipe qui fait apparaître la fonction. Le livre ouvert, lui, permet de se rendre dans un autre dossier rapidement (cette icône reste disponible dans toutes les vues). Le menu d’export et d’envoi se fait grâce à l’icône centrale qui affiche le titre du dossier.

Ces icônes sont présentes dans tous les tableaux

Ces icônes sont présentes dans tous les tableaux

Visualiser

Notebooks accepte les fichiers image, les fichiers iWorks (qui ne doivent pas être enregistrés avec l’aperçu, contrairement aux autres logiciels précédemment présentés), les PDF, les fichiers HTML, les webarchives, le RTF (pas le RTFD) et les fichiers Office.

Tous ces éléments peuvent être lus et renommés, mais pas édités.

La lecture est efficace, mais l’application sera très vite paralysée par la taille des fichiers.

Il suffit de cliquer sur un élément pour l’afficher. Suivant les préférences, il sera possible de basculer en portrait, et en mode plein écran (valable dans les 2 sens), en tapotant la barre du nom du document (1). En faisant un swipe (2) sur cette même barre, on va circuler dans les notes avec une jolie animation.

La barre a une fonction importante

La barre a une fonction importante

Le i (3) permet de renommer l’élément et d’accéder à quelques fonctions d’export, mais cela n’est possible que selon le type du fichier. Le format HTML permet, lui, la copie du texte contenu.

Le menu Info

Le menu Info

Le dossier (4) permet de déplacer un élément (il suffit ensuite d’indiquer la destination voulue), la corbeille (5) supprime le document ouvert, la flèche (6) affiche les options et le carré (7) permet la création directement d’une note vide. S’il s’agit d’un document autre que texte, le menu permet simplement de dupliquer, copier un lien (pour pouvoir l’ouvrir directement depuis une autre application) et de l’envoyer par Mail.

Déplacer et Actions

Déplacer et Actions

Lors de la création d’un fichier texte, le clavier apparaît automatiquement. Pour éditer un fichier texte déjà présent, il suffira de cliquer au milieu du texte pour faire apparaître le clavier. Notebooks supporte les abréviations TextExpander. Il est possible de masquer (1) le clavier et d’insérer un horodatage (2) (on se voit alors proposer les formats qui ont été configurés dans les préférences).

Mode texte

Mode texte

Le i permet de renommer, mais aussi de changer la police de caractère de la note (de façon indépendante des autres).

notebooks_021

Le menu Action est lui, bien plus fourni puisqu’il permet de transformer le texte en liste de tâches, mais aussi de faire une recherche au sein de la note. La transformation en liste de tâche peut passer par un découpage du texte en ligne ou en paragraphe.

Les actions sont plus nombreuses

Les actions sont plus nombreuses

Organisation

Comme expliqué précédemment, Notebooks fonctionne en notes et en dossiers. La création d’un nouvel élément se fait sur le menu principal. Pour renommer un dossier, il suffit d’utiliser la flèche bleue. On peut alors lui attribuer une couleur, ou bien le transformer en liste de Tâches.

La petite flèche bleue

La petite flèche bleue

Les éléments, eux, seront renommés par le même chemin, mais ne peuvent pas avoir de couleur.

Pour déplacer un élément d’un dossier, il faut l’ouvrir, et choisir le menu déplacer, il n’y a pas de mode de sélection.

Par contre, le menu central permettra de fusionner plusieurs notes texte, de synchroniser spécifiquement un dossier, ou de déplacer le contenu complet.

En tapotant sur le titre du dossier

En tapotant sur le titre du dossier

Les options d’affichage se font par l’icône centrale. Ordre alphabétique, date, ou ordre manuel (ici aussi, il suffit ensuite de glisser les éléments dans l’ordre voulu).

Mode d'affichage

Mode d'affichage

La recherche se fait sur le nom des éléments, mais aussi sur le contenu (y compris dans les fichiers non-texte). Seuls les mots trouvés dans les fichiers texte seront mis en surbrillance.

La recherche

La recherche

Les tâches

N’importe quel élément peut devenir une tâche, si on l’envoie dans un dossier défini comme gestionnaire de tâche (même un PDF ou une image). Il est également possible de créer des tâches à partir d’un fichier texte comme vu ci-dessus. La flèche permet d’attribuer une date d’échéance.

Les tâches ont des dates

Les tâches ont des dates

Par ailleurs, la case à cocher permet de montrer l’état d’avancement. Les éléments ainsi transformés (ici une image) affichent également la case à cocher en mode visualisation.

La case à cocher affiche 4 états différents

La case à cocher affiche 4 états différents

Les éléments affublés de dates d’échéances sont facilement repérables.

notebooks_030

La synchronisation

SyncDoc

La synchronisation va permettre de créer une liaison entre les dossiers de notes de l’iPhone et un dossier sur le Mac. Cette synchro va concerner les notes (qui peuvent être éditées sur l’une ou l’autre des machines), mais aussi sur les documents annexes. Malheureusement, la suppression n’est pas gérée, il faut supprimer le documents sur les 2 machines sous peine de voir réapparaître l’indésirable ad vitam eternam.

À vrai dire, je m’attendais à mieux. En effet, le choix du synchroniseur est un peu étonnant, une application java rustique et absolument non intuitive (et en anglais). Il faut lui glisser des fichiers pour l’envoi (par la commande Importer vue ci-dessus). Cela ne marche que pour cette phase d’importation puisque la synchronisation, si elle nécessite que l’application soit ouverte, ne s’occupe plus des documents indiqués.

Application (gratuite)

Application (gratuite)

La phase de synchronisation, elle, va se passer dans le dossier téléchargements du Mac. En effet, lors de la commande de synchronisation, les notes contenues dans le livre synchronisé vont être envoyées sur le Mac (même si on les a importées du mac à l’origine) dans un dossier nommé Notebooks dans le dossier téléchargement. Il faudra donc effectuer si besoin les modifications dans ce dossier si l’on veut qu’elles soient répercutées sur l’iPhone.

Imaginons que je souhaite effectuer la synchronisation avec le mac de tous les éléments de l’application (c’est possible également dossier par dossier). Il faut presser « Notebooks», et choisir le mode de synchronisation. Dès lors la liste des serveurs disponibles s’affiche. Bizarrement, tous les ordinateurs référencés sur Bonjour apparaissent (mais on ne pourra rien en faire). Il faut cliquer sur « SyncDocs… » et attendre. Voilà votre dossier Notebooks copié dans le dossier téléchargement. Ensuite, tout ajout de l’un ou de l’autre coté sera recopié vers l’autre machine.

Malheureusement, très rapidement, des conflits apparaissent et les notes se trouvent dédoublées, pendant que le dossier se remplit de «notes de conflit » sur l’iPhone (qui elles même seront synchronisées vers le Mac et ainsi de suite).

Synchro

Synchro

Mobile Me

Heureusement, l’autre système de synchronisation, lui est vraiment efficace, mais nécessite un compte MobileMe. Une fois les paramètres entrés, il suffit de lancer la synchronisation via le même menu. Ici, pas de sélection, on laisse faire.

Les suppressions sont gérées, les ajouts et autres modifications également. Un régal. Le dossier Notebooks est désormais copié sur votre iDisk et donc accessible depuis n’importe quel Mac.

notebooks_033

l'iDisk affiche un dossier supplémentaire

l'iDisk affiche un dossier supplémentaire

Les plus :

Les moins

Conclusion : Notebooks est plein de bonnes idées, avec une interface recherchée et agréable. Néanmoins, la synchronisation via le WiFi est trop limitée, et l’interface finalement assez ardue à prendre en main malgré un fichier d’aide conséquent (et traduit).

En l’état des choses, une application à surveiller de près.

NoteBooks sur l’appstore

Be Sociable, Share!
    Étiquettes : ,