Menu

Housse iPad: Kavaj

8 mai 2012 - iPad

Encore une housse ! À vrai dire, jusqu’à présent, j’en ai essayé un bon paquet, mais avec plus ou moins de bonheur. Suite aux désillusions avec la housse Novodio, je me suis rabattue sur une housse du même genre, en cuir, de bonne qualité, mais assez lourde et rigide, format livre. Parfaite pour les enfants, mais trop massive pour moi et ne réveillant pas du tout le nouvel iPad.

L’iPad 3 étant plus difficile à habiller du fait de son système de mise en veille inversé, j’ai hésité un petit moment avant de me lancer pour une marque inconnue en tout cas par moi, trouvée par hasard sur internet : Kavaj©. Attention, cet article n’est absolument pas sponsorisé par la marque.

Il existe actuellement plusieurs modèles pour l’iPad 3 spécifiquement, toutes en cuir. Mon choix s’est porté sur le modèle London, car je voulais un système de fermeture efficace, au lieu d’un simple aimant, afin d’éviter qu’elle ne s’ouvre dans le sac. 

Cela fait un mois que je l’utilise, et pour l’instant, j’en suis ravie. Il s’agit d’une housse en cuir, en format portefeuille, recouvrant parfaitement l’iPad, mais sans trop dépasser sur l’écran. Les ports restent accessibles, mais tous les boutons sont recouverts. La qualité semble excellente.

On ne peut qu’être effrayé par le packaging qui se résume à une feuille de soie dans une pochette plastique. Sur le coup, j’ai eu une frayeur. D’un autre côté, comparativement à d’autres, on n’est pas tout à fait dans la même gamme de prix pour un produit totalement en cuir. Ici, on dispose en plus d’un stylet fourni, qui est en fait mixte : un côté stylo, un côté stylet. C’est donc raisonnable pour 60 €.

 

Kavaj 1

Format portefeuille, donc, avec un rabat qui dispose d’un « soufflet » permettant de surélever l’iPad pour écrire ou lire. Sur la tranche, le porte-stylet et une languette qui permet de fermer l’ensemble de façon hermétique. 

Kavaj 2

La face arrière dispose d’une aération pour le haut-parleur, le système de fermeture de la languette est particulièrement étroit, même après un mois d’utilisation, il reste difficile à utiliser (donc efficace). L’objectif de l’appareil photo est ajusté, le bouton de blocage également, mais le bouton d’allumage du dessus et celui du son sont totalement recouverts de cuir. 

Au début, cela m’a surprise. Je m’attendais à être obligée d’appuyer de façon forte pour que cela marche, mais en fait, c’est tout simplement le contraire. Le bouton est dessiné en relief dans le cuir et dispose d’un renforcement en dessous, très ajusté qui en facilite l’utilisation. Ceci rend d’ailleurs celui du volume presque trop sensible. J’ai eu plus de mal avec le bouton d’allumage que je n’arrivais pas du tout à faire fonctionner. Finalement, je me suis rendu compte que l’iPad n’était pas parfaitement disposé dans la housse. En le déplaçant d’un millimètre, le bouton était ajusté et du coup, plus facile à utiliser que le natif qui reste assez dur. Les captures d’écran s’en trouvent facilitées.

Kavaj 3

Pour faire rentrer l’iPad, c’est le même principe qu’avec la housse Apple du premier iPad. On glisse l’iPad sur le côté et un rabat permet de le maintenir. Par contre, la comparaison s’arrête là : le rabat dispose d’un velcro très efficace et je peux vous dire que non seulement l’iPad ne pourra plus bouger, mais encore que le retirer nécessite des efforts.

Kavaj 4

L’intérieur de la housse est en suédine douce et fine, qui attrape un peu la poussière, mais très agréable au toucher lorsque le rabat est mis sur l’arrière. J’apprécie particulièrement que le cadre de l’iPad ne soit pas recouvert totalement, la bordure est fine, laissant apparaître l’écran. Même avec un iPad blanc, ce n’est pas choquant. J’aurais adoré le modèle cognac, mais il n’était pas en vente quand j’ai acheté ma housse. Si une bonne âme veut me l’offrir, pas de problème ! 😉

Kavaj 6

Le bouton Home est accessible, le bord passe au millimètre en dessous. Pas de problème non plus pour le capteur de luminosité et la caméra frontale. Notez la présente de 3 encoches porte-carte sur le rabat, ainsi qu’une poche qui permettra de glisser un papier, ou une chiffonnette…

 

Kavaj 7

 

Le port Dock est dégagé et pas trop serré, ne posant aucun problème pour le brancher, ce qui diffère des autres housses que j’ai eues. Les surpiqures semblent très solides, et sont parfaites tout du long.

Kavaj 8

 

L’espèce de soufflet sur la face avant de la pochette permet de replier la housse pour lui donner une inclinaison. Certes, on peut la replier complètement sans souci, elle ne gène pas, car le cuir est souple. Mais si l’on souhaite, on peut bénéficier d’un angle de frappe. En glissant la languette dans son support, il est même possible de poser l’iPad en position verticale.

Kavaj 9

La housse ne permet qu’un seul degré d’inclinaison, mais probablement le seul vraiment fonctionnel, du moins pour taper du texte. Néanmoins, il ne faut pas trop appuyer, car la résistance n’est pas très grande dans cette position, on n’est pas ici avec une SmartCover. 

Kavaj 10

Le mode de mise en veille fonctionne parfaitement, ce qui est bien pratique.

Le stylet dispose d’un embout désormais assez classique. Il est mou, mais pas trop, et glisse assez bien. Ce n’est clairement pas le meilleur de sa catégorie, mais il saura dépanner et aura le bon goût de rester accessible. La partie stylo est décevante, avec une mine qui accroche particulièrement. Il s’agit d’un stylo type micro bille et le tracé est assez chaotique.

Kavaj 11

 

La finition globale du stylet/stylo est en deçà de celui de la housse. On pourra bien sûr le remplacer, mais attention, le support est assez mince et tous les stylets ne rentreront pas. En tout cas, les miens ne rentrent pas. Il faudrait éventuellement voir le Bamboo©.

Kavaj 12

 

Du côté des points négatifs, outre le stylet, mes griefs sont plus du domaine des détails : la languette est difficile à glisser et la présence du stylet sur le bord a tendance à faire se rabattre le capot de façon un peu rapide, faisant parfois taper le stylet sur le bord de l’iPad. Il alourdit également l’ensemble et j’en suis rendue à tout simplement supprimer le stylet et le remplacer par un micro stylet de dépannage très léger.

Par ailleurs, le système de bouton recouvert n’est pas très évident à mettre en place, et une fois l’iPad dedans, on aura peine à l’en sortir. D’un autre côté, la housse est si fine qu’on l’oublie assez facilement, et je n’ai sorti le mien que pour les photos depuis que je l’y ai mis.

Kavaj 13

Enfin, dernier détail purement esthétique : la housse présente quelques froissures au dos et le bord du rabat avec le velcro se voit par l’épaisseur ajoutée, ce qui est un peu ennuyeux esthétiquement, mais pas du tout fonctionnellement.

 

En dehors de ces petits points de détails, je suis toujours ravie de mon achat et j’apprécie d’avoir enfin trouvé l’équivalent de la housse de l’iPad 1, mais avec un niveau de détails et de qualité supérieur. Le côté cuir surpiqué est particulièrement confortable, léger et l’ensemble se glisse sans effort à côté de mon portable. Après un mois à être trimballée partout, elle ne présente aucun signe d’usure et j’espère que cela va continuer !

Be Sociable, Share!
    Étiquettes :

    5 réflexions sur “ Housse iPad: Kavaj ”

    Armand

    Merci pour ton article très bien fait !

    je viens dacheter un ipad 3 et je sais quoi prendre comme house maintenant.

    paul

    j’ai acheté la même housse mais en cognac. une pure merveille

    Le Pape

    J’ai égare le stylet , ou puis je en trouver un autre.
    merci pour l’info
    Gêne

    Le Pape

    Suite du précédent message ….
    Cette housse est géniale ,je la possède depuis juin 2012, souple impeccable comme neuve.
    Je la recommande a tous les utilisateurs …Ipad

    jenm4e

    Aucune idée Essayez de trouver un autre de même taille.

    Les commentaires sont fermés.